vendredi, 4 novembre, 2016

Tokyo 2016/11/02

Direction le palais impérial.Pas de chance, c'est fermé pour quelques jours pour des rendez-vous officiels. Quelques photos en extérieur. Ensuite, visite du Forum international, un grand bâtiment moderne destiné aux conférences. Puis, visite des jardins Hama Rikyu Teien au bord de mer. Puis, le métro sans conducteur à destination d'Odaïba : statue de la Liberté, Flamme de la liberté et Gundam. Les photos.

24 km

mardi, 16 février, 2016

Nouveau gestionnaire de photos

J'ai eu pas mal de retours sur la difficulté de visualisation des photos avec le plugiciel photos de DotClear. « Je vous ai compris ! »

J'ai donc installé Piwigo qui permettra une utilisation plus facile : redimensionnement des photos, diaporama et plein d'autres personnalisations.

Et en plus, ce sera plus simple pour moi pour les prochaines galeries de photos :-) .

Les liens dans chaque billet ont été mis à jour, sinon, vous pouvez consulter directement les photos, sans l'explication ici.

mercredi, 25 novembre, 2015

Himeji - Jour 20

Dernier jour... Direction le parc de Tegarayama. Visite de son petit jardin botanique et du parc. Ensuite, en route vers le château. Je passe devant le sanctuaire Harimanokuni puis celui d'Himeji Gokoku. Entrée dans le parc du château, puis ascension des 6 niveaux du château. Il faut se déchausser pour entrer : tous les planchers et les escaliers sont en bois. Visite du jardin koko-en (ce sont en fait plusieurs petits jardins). Enfin, Shinkansen puis train semi-express pour regagner l'aéroport Kansai International.

Les photos.

lundi, 23 novembre, 2015

Kobe - Jour 19

Plus grand chose à voir à Kobe. Je suis la « Route des fleurs » (Flower Road) pour aller au parc Higashi Yuenshi, puis ascenceur jusqu'au 24e étage (le 23e en fait...) de l'hôtel de ville pour voir la ville d'en haut. Passage à nouveau par le parc pour voir le mémorial du tremblement de terre de 1995. Puis le Kōbe gaikokujin kyoryūchi (Kobe Foreign Settlement). Ensuite, direction le port de Kobe, son mémorial au tremblement de terre de 1995 et ascencion de la tour du port de Kobe. En rentrant à l"hôtel, j'ai reçu un courriel de Sunny, une des taïwanaises rencontrées à Sakurajima qui m'a envoyé les photos prises.

Demain soir, retour en France, je visiterai Himeji pendant la journée.

Les photos.

dimanche, 22 novembre, 2015

Kobe - Jour 18

Je prends le téléphérique pour le jardin Nunobiki (Kobe Nunobiki Herb Gardens). Décevant : un grand potager et quelques fleurs. Ensuite funiculaire pour le mont Rokko : j'ai loupé les photos au sommet, mais ce sont à peu de chose près les mêmes que pour le mont Maya. Funiculaire à nouveau pour le mont Maya.

Les photos.

samedi, 21 novembre, 2015

Kobe - Jour 17

Départ pour Kobe. Le train repasse devant Sakurajima, les photos sont plus réussies cette fois. A Kobe, visite du sanctuaire d'Ikuta, puis du jardin Sorakuen. Je passe devant un temple chinois avant d'aller voir le sanctuaire de Minatogawa. Ensuite, direction Maiko pour voir le pont suspendu le plus long du monde, Akashi Kaikyo (ou Pearl Bridge), qui relie l'île d'Akashi à Maiko. Retour vers le centre ville dans le quartier de Motomachi pour arpenter Nankinmachi (China Town).

Les photos.

jeudi, 19 novembre, 2015

Miyazaki - Jour 16

Départ pour Miyazaki. Dernières photos de Sakurajima depuis le train. Photos du parc central de Miyazaki en attendant le bus pour l'île d'Aoshima et ses formations rocheuses singulières et son sanctuaire.

Les photos.

mercredi, 18 novembre, 2015

Kagoshima - Jour 15

Il pleut encore à verse aujourd'hui. Je me rends à la gare et je monte dans le train pour Yamakawa pour aller visiter le Cap Nagasakibana. Une voix annonce quelque chose et tout le monde descend du train. Ben, je fais pareil :-) . Dans le hall de la gare, sur le panneau d'information, j'arrive à déchiffrer : « fortes pluies ». Le guichet d'information me confirme que la ligne est supendue pour une durée indéterminée en raison des fortes pluies.

Je me rabats donc sur le piège à touristes qui consiste à l'aide d'un (Liloo Dallas moulti) passe d'une journée de prendre le ferry vers Sakurajima et un bus fait le tour des « choses à voir » en une heure. La seule chose intéressante (pour moi), c'est le point d'observation du cratère. Malheureusement, il y a tellement de vent, de pluie et de nuage qu'on ne voit rien, pas même le panache de fumée (voir les photos). Mais, contre mauvaise fortune bon coeur, j'ai sympathisé avec un groupe de Taïwanais très sympa. Ensuite, je rentre encore une fois à l'hôtel complètement trempé :-) .

mardi, 17 novembre, 2015

Kagoshima - Jour 14

Il pleut des cordes ce matin. Direction le parc Ishibashi Kinen puis le jardin Sengan-en.

Les photos.

lundi, 16 novembre, 2015

Kagoshima - Jour 13

J'arrive ce matin à Kagoshima. Direction l'hôtel pour déposer ma valise et je me dirige vers le sanctuaire Terukini. Sur le chemin, plusieurs statues et leurs histoires. Après le sanctuaire, je grimpe vers l'observatoire de Shiroyama. Sur la route, plusieurs lieux retraçant une partie de l'histoire de Kagoshima et les 13 statues de pierre de Bouddha (ce sont celles les plus en hauteur). Vue sur la ville et le volcan Sakurajima, toujours actif. Redescente où je prends des photos oubliées à l'aller. Ensuite, visite de l'aquarium de Kagoshima et retour à l'hôtel en me perdant un petit peu avec le tram :-).

Les photos.

dimanche, 15 novembre, 2015

Kumamoto - Jour 12

Bonjour Kumamoto. Au programme, visite du jardin Suizenji Jojuen (très beau) et du château de Kumamoto. Sanctuaire de Kitaoka puis visite du parc national du même nom (qui est un peu laissé en déshérence) où se trouvent les tombes de la famille Hosokawa et les ruines du temple Miogeji.

Les photos.

vendredi, 13 novembre, 2015

Yufuin - Jour 11

Départ en train pour Yufuin. Il pleut, il y a du vent en plus. Je vais jusqu'au lac Kinrinko. Une dizaine de bus de touristes chinois m'y attend. Je suis trempé. Je trouve un petit restaurant à l'écart et je retourne sur Beppu. Très peu de photos donc aujourd'hui.

Les photos.

jeudi, 12 novembre, 2015

Usuki - Jour 10

Départ en train pour Usuki ce matin. Visite des ruines du château, puis du temple Ryugenji et sa pagode aux trois histoires, suivi du temple Daikyoji et non loin de là, sur l'île de la rivière Usuki, le sanctuaire de Sumiyoshi. Ensuite bus pour aller voir les Bouddhas de pierre, 59 statues classées comme trésor national. Elles sont réparties en 4 emplacements. Dans l'ordre de ma visite : Kubon no midazou et Amida san son zou (1er site), Jizo jyu ou zou et Nyorai san son zou (2e site), San no san sekibutsu (3e site) et Furozono sekibutsu (4e site).

Le soir au restaurant, je rencontre un compatriote, Damien, où nous partageons nos expériences nippones.

Les photos.

Beppu - Jour 9

Aujourd'hui, visite des « enfers » de Beppu, les « Jigoku », puis téléphérique pour le mont Tsurumi culminant à 1375 mètres, ou comment passer de 20° C à 5° C en 5 minutes.

Les photos.

mercredi, 11 novembre, 2015

Beppu - Jour 8

Au revoir Fukuoka, bonjour Beppu. Au programme aujourd'hui, le parc naturel de Takasaki pour voir les singes sauvages, pas farouches mais il faut juste les regarder : pas de contact, pas de regard soutenu (c'est une provocation). Il y en avait facilement 200. Une gentille dame japonaise volontaire m'a expliqué pendant une bonne heure tout ce qu'il fallait savoir : la hiérachie, les groupes, la nurserie, etc.

Un crochet vers la tour de Beppu : rien de bien spécial.

Le soir, dîner en ville. Un tout petit restaurant comme il en existe des milliers ici. Neuf places en comptoir, et j'y ai passé une soirée formidable. Pour poser le contexte, l'an dernier, j'avais visité les grandes villes, et j'entendais parler français pratiquement toute la journée dans les sites touristiques. Depuis le début de ce voyage, je croise tout au plus deux ou trois touristes occidentaux chaque jour. Donc, je m'installe et je commande à manger. Après 5 minutes, le serveur me tend un verre de sake ?? Un des clients, que j'ai remercié bien sûr, m'avait offert ce verre juste parce que j'étais là, dans sa ville ! Ensuite, un père et ses deux filles entrent, on baragouine en japonais et en anglais. Je dis que je suis français. Il m'offre un plat, « m'oblige » à goûter un des plats qu'ils avaient commandés, un alcool dont j'ai oublié le nom, on continue à discuter. En quittant le restaurant, le patron m'attend dehors et me remercie, à la japonaise, d'être venu dans son restaurant, et j'essaie à la française (enfin à ma façon), de le remercier de son accueil. Un souvenir inoubliable.

Les photos.

lundi, 9 novembre, 2015

Takeo Onsen - Jour 7

Je reprends le train Midori pour aller à Takeo Onsen. Visite du sanctuaire de Takeo non loin duquel se cache un camphrier de plus de 3000 ans dans lequel est supposé résider un dieu. Direction le jardin de Keishu suivi du jardin de Mifune Yama. Ils doivent être plus beaux encore quand les azalées sont en fleurs.

Les photos.

dimanche, 8 novembre, 2015

Karatsu - Jour 6

Aujourd'hui, train en direction de Karatsu. Une statue sur la place de la gare. Visite du sanctuaire de Karatsu. Chars du festival Kunchi de Karatsu. La tour de l'horloge à tambour. Le château. Puis balade dans la pinède de Nijinomatsubara.

Les photos.

samedi, 7 novembre, 2015

Arita - Jour 5

Retour à Arita aujourd'hui. Visite du temple Hôon, du temple Tôzan, du monument de Ri-Sampei, du temple Keiun. Il commence à pleuvoir donc j'annule ma visite du parc de porcelaine et je retourne sur Fukuoka.

Les photos.

Anecdote : j'ai repéré un petit restaurant sympathique pour manger ce soir. Je regarde les photos des plats et les prix : c'est correct, je rentre. Les salutations d'usage, la serviette humide pour se nettoyer les mains, le verre d'eau fraîche, et vient le moment de commander... Et là, grand moment de solitude : pas de photo des plats, tout est écrit en kanjis/hiraganas et au pinceau... J'explique tant bien que mal en japonais à la jeune serveuse qui ne parle pas un mot d'anglais que je ne sais pas lire (le japonais) et s'il y a un menu avec des photos. Ben non. Finalement, il y a deux petites photos cachées dans le menu : j'en indique une du doigt. Je comprends qu'elle me demande si je veux boire quelque chose. Ça je sais le dire en japonais, je commande donc une bière pression (s'il y a bien quelque chose qu'il faut savoir demander dans la langue locale dans tous les pays du monde, c'est une bière ! :-D ).

Et là, il y a visiblement un problème avec ce que j'ai commandé. On m'envoie un commis de cuisine qui parle un peu anglais pour m'expliquer que c'est trop pour une seule personne. « Ok, mettez donc la moitié ». Le commis revient pour me demander ce que j'aime comme nourriture. Moi : « Tout. », je ne suis pas difficile. Il traduit au chef et me demande : « Viande ou poisson ? ». Allez, poisson. « Cru ou cuit ? ». Cru. Je comprends en fait qu'ils me demandaient ce que je voulais manger et ils le feraient ! J'ai mangé des sashimis :-) .

C'est ça le Japon.

vendredi, 6 novembre, 2015

Saga - Jour 4

Aujourd'hui, rendez-vous à Saga, à quelques kilomètres de Fukuoka pour la visite du château de Saga, enfin de ce qu'il en reste, donc visite du musée éponyme. Puis, balade dans le parc de Jonai bordé par les anciennes douves. Visite des sanctuaires de Saga et de Matsubara. Ensuite, direction Arita pour la visite du musée de la céramique de Kyushu. Interdiction de prendre des photos dans toutes les salles d'exposition, exceptées deux collections privées.

Les photos.

jeudi, 5 novembre, 2015

Fukuoka - Jour 3

Journée tranquille. 45 minutes de bus pour aller visiter les Jardins Yusentei puis balade dans le jardin botanique de Fukuoka. Le ticket d'entrée permettait également de visiter le zoo. C'était la première fois que je visitais un zoo (eh oui, je ne m'étais jamais résolu à le faire), et ce sera la dernière fois. Voir des animaux sauvages dans des cages de 15 mètres carrés, sur un sol de béton ou de sable, sans même un brin de verdure la plupart du temps, au milieu des cris de gamins émerveillés ou sur-excités, faire les cent pas ou tourner en rond, c'est pas terrible.

En soirée, balade au bord du canal où apparaissent en fin d'après-midi les « yatai », petits restaurants ambulants.

Les photos.

- page 2 de 4 -